Documentation capitale / Capital Documentation

Centre de ressources

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Recherche rapide

Recherche avancée

Côté-Lortie, Aline

Native de Sudbury en Ontario, Mme Aline Côté-Lortie est consciente très jeune de la fragilité de son héritage francophone. Ses parents lui ont inculqué très tôt un fort sentiment d’appartenance à sa culture en l’encourageant à fréquenter les écoles qui offraient une éducation francophone et à poursuivre sa formation aux cycles supérieurs dans les deux langues.

Jeune adulte, elle joint l’Association de la jeunesse franco-ontarienne (AJFO) et en assume la vice-présidence pendant plusieurs années. La mission de l’association est à cette époque de développer la solidarité et la coopération entre francophones et d’inciter ceux-ci à entretenir des liens. Jusqu’en 1957, elle est membre de la Société historique du Nouvel-Ontario, dirigée alors par son bon ami R.P. Cadieux, s.j. Mme Côté-Lortie participe activement à l’organisation d’activités culturelles en français et travaille à mieux faire connaître l’histoire de la francophonie ontarienne.

Elle épouse le premier officier francophone de la Gendarmerie royale du Canada à venir travailler à Sudbury, puis elle déménage au Québec en 1957. Elle est appelée à suivre son époux dans plusieurs villes du Québec. À chaque endroit, elle se fait reconnaître par son dévouement dans des actions bénévoles à la paroisse ou dans les domaines de l’éducation et de la santé. Elle est toujours perçue comme une personne intègre, enthousiaste et très appréciée des personnes avec qui elle fait équipe.

En 1969, ils s’établissent à Chambly, sur la Rive-Sud de Montréal. Ils ont maintenant cinq enfants, et dès que ceux-ci commencent l’école, elle est active dans les comités d’école et devient commissaire à la Commission scolaire régionale de Chambly, présidente de la Commission scolaire de Mont-Fort et membre de la Fédération des commissions scolaires du Québec.

Elle siège aussi au conseil d’administration du Centre local de santé communautaire (CLSC) du Richelieu et fait partie de plusieurs comités. En 1983, elle joint l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) à titre de membre. En 1985, elle prend en charge l’organisation logistique du congrès de l’ACELF à Montréal. C’est lors de ce congrès qu’elle est élue membre du conseil d’administration et elle y oeuvrera pendant 13 ans.

À titre professionnel, elle fut tour à tour directrice adjointe chez Bell Canada, traductrice à la Cour, puis enseignante en français dans une école anglophone. Après l’obtention de son diplôme en traduction de l’Université McGill à Montréal, elle devient traductrice à la pige.

Maintenant grand-maman chérie de sept petits-enfants, elle prend toujours le temps de sensibiliser son milieu au rayonnement de la francophonie canadienne. En la nommant en 2004 membre honoraire, le conseil d’administration de l’ACELF a rendu hommage à la fierté qui l’anime pour sa langue et sa culture et sa constante volonté de contribuer à son développement.

Elle est membre de la Compagnie des Cent-Associés francophones.


[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

 

Madame Aline Côté-Lortie
1416 Franquet
Chambly (Québec)  J3l 5Z5
CA

 

  • Catégorie : Éducation



« Retour


Modification : 2007-10-26