Documentation capitale / Capital Documentation

Centre de ressources

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Recherche rapide

Recherche avancée

Blais, Jean-Jacques

Jean-Jacques Blais
Jean-Jacques Blais
Né le 27 juin 1940 à Sturgeon Falls (Ontario), Maître Jean-Jacques Blais obtient son Baccalauréat de l'Université d'Ottawa en 1961 et sa licence en droit (common law) en 1964. Il fait sa cléricature à Toronto et est admis au Barreau de l'Ontario en 1966. En 1979, il est nommé conseiller de la Reine. De 1966 à 1970, il exerce sa profession au sein du cabinet Miller & Blais à Toronto dans le domaine du droit du travail et du droit criminel.

En 1968, il est élu membre du Comité consultatif de la langue française pour le Toronto métropolitain qui assure la fondation de l`école Étienne Brulé, la première école secondaire publique de langue française de la capitale ontarienne. En 1970, il revient dans sa région natale et y pratique le droit jusqu'à son élection à la Chambre des communes en octobre 1972 comme député du Nipissing.

Maître Blais est réélu en 1974, 1979 et 1980; il est nommé secrétaire parlementaire du leader du gouvernement en Chambre en 1975. Il accède au cabinet comme ministre des Postes et chef suppléant du gouvernement en Chambre en septembre 1976; en février 1978, il est nommé solliciteur général; en 1980, ministre des Approvisionnements et Services; en 1983, ministre de la Défense jusqu'aux élections de 1984.

De 1984 à 1991, Maître Blais est membre du Comité de surveillance du Service de renseignements de sécurité. En 1997, il est nommé président de la Commission chargée d'examiner la rémunération des parlementaires. Du 17 février au 22 septembre 1998, Maître Blais est le vice-président de la Commission électorale provisoire de la Bosnie-Herzégovine en prévision des élections de septembre 1998. Cette expérience suit une série de missions d'observations électorales auxquelles Maître Blais participe notamment en Zambie (1991), au Mali (1992), aux Seychelles (1993), au Mozambique (1994), en Haiti (1995), au Pakistan (1997) et au Cameroun (1997). En mars 1999, Maître Blais est invité à représenter le Canada à un colloque d'experts en élections au Yemen.

En 2003, il séjourne huit mois en Afghanistan comme chef de mission électorale pour Elections Canada. En octobre 2003, il préside la préparation d’un rapport touchant le processus électoral en Iraq pour L’International Foundation for Election Systems. En décembre 2005, il participe à une mission de planification pour former les parlementaires haitiens et, en avril 2006, il se rend en Afghanistan pour aider à la formation de parlementaires afghans.

Maître Blais est membre du Bureau des gouverneurs de l'Université d'Ottawa. Il est aussi président du Conseil de l'Institut canadien d'études stratégiques, président émérite du Conseil du Centre international du maintien de la paix Lester B. Pearson, de Cornwallis en Nouvelle-Écosse et directeur fondateur de la Fondation Canada-Israel en recherche et développement industriel et de Thomson-CSF Systèmes Canada Inc.

Il est également membre du Conseil d'administration du Centre parlementaire du Canada, vice-président de l'Association canadienne des ex-parlementaires et président du Conseil d'administration de l'Institut de Cardiologie de l'Université d'Ottawa. Il est membre de la Compagnie des Cent-Associés francophones.

Il est membre du Barreau du Haut-Canada, membre du Parti libéral du Canada et membre du Parti libéral de l'Ontario.

Époux de Maureen Ahearn, il est père de trois enfants: Stéphane Rodolphe, Alexandre Edouard et Marie-Josée. Adepte du snooker, du cyclisme et de la natation, il joue aussi au golf.

Maître Blais est avocat-conseil auprès du cabinet Marusyk Miller & Swain et conseille ses clients en matière de relations gouvernementales et en droit public.
[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

 

Maître Jean-Jacques Blais
Avocat
Marusyk, Miller & Swain
1400-270, rue Albert
Ottawa (Ontario)  K1P 5G8
CA
Tél. : (613) 567-9348
Télécopie : (613) 563-7671
Courriel : JJBlais@mbm.com

 

  • Catégorie : Justice, Politique fédérale canadienne



« Retour


Modification : 2007-02-04