Documentation capitale / Capital Documentation

Centre de ressources

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Recherche rapide

Recherche avancée

Tardif, Louise

[English]
Louise Tardif
Louise Tardif
Louise Tardif détient un B. Phil in Interdisciplinary Leadership Studies, honneurs de première division, de l'Université du Nouveau-Brunswick (2007), une maitrise ès arts en étude de conflits, magna cum laude, de l'Université Saint-Paul et de l'Université d'Ottawa (2009) ainsi qu'un certificat (2010) en intervention de conflits de tierce partie neutre de l'Institut canadien pour la résolution des conflits (Ottawa).

L'implication communautaire et universitaire de Louise Tardif au niveau local et international lui a valu connaissances et expériences des questions de justice sociale, développement international, leadership, culture, et de droits de la personne.

Au niveau universitaire, elle a été membre (2006-2007) d'un chapitre d'Amnistie international au campus de l'Université Saint Thomas à Fredericton, (Nouveau-Brunswick). De septembre 2006 à décembre 2008, elle a été membre de SHOUT / ÉCT (Students Helping Others Understand Tolerance / Étudiants pour la compréhension et la tolérance), chapitre de l'Université du Nouveau-Brunswick et de l'Université Saint Thomas à Fredericton. De septembre 2007 à décembre 2008, elle a été membre du groupe de justice sociale de l'Université Saint-Paul à Ottawa (Ontario).

Au niveau local, elle a été chercheuse et activiste dans deux projets de recherche. Le premier, un projet de recherche participatif (septembre 2007-avril 2008) lors de son baccalauréat, au sujet des obstacles auxquels les propriétaires de maison à Fredericton font face en cherchant à changer à un système d'énergie renouvelable. Les résultats ont été présentés dans un forum public au ministre de l'Énergie et aux représentants d'Énergie Nouveau-Brunswick. Le deuxième(septembre 2008-décembre 2008), au second cycle en tant qu'élément du cours « Résolution des conflits : analyse et conception » sur une situation de conflit. Il s'agissait du dossier impliquant l'entreprise Frontenac Ventures et les premières nations algonquiennes Shabot et Ardoch Obaadjiwan au sujet de l'exploitation d'uranium sur les terres ancestrales dans la vallée d'Ottawa. Louise Tardif a présenté les résultats de sa recherche aux membres des nations Shabot et Ardoch Obaadjiwan lors d'un symposium organisé par le programme d'étude de conflits de l'Université Saint-Paul et à envoyer les résultats de la recherche à l'entreprise de Frontenac Ventures.

Au niveau international, Louise Tardif a participé à un échange international (juillet-août 2002) au Beijing Concord College of Sino-Canada, à Beijing (Chine), commandité par le ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick. En juillet-août 2004, elle a été étudiante d'échange avec le Rotary International Exchange Student Program à Jalgaon, en Inde. De juin 2006 à août 2006, elle a été bénévole outre-mer avec le Global Volunteer Network à Dar es Salaam, en Tanzanie et a organisé une campagne de financement pour le matériel d'école, les approvisionnements médicaux, et d'autres nécessités avant le départ pour les divers emplacements volontaires. Enfin, elle a été étudiante d'échange (janvier 2009-mars 2009) au Trinity College à Dublin en Irlande, commandité par les Ressources humaines et développement des compétences Canada.

Elle s'intéresse à identifier des facteurs facilitant la mise en œuvre des droits linguistiques devant les tribunaux ou y faisant obstacle.

Pour plus de renseignements:
Les Franco-Albertains connaissent-ils les ressources judiciaires à leur disposition?
[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

 

Louise Tardif
935, avenue Douglas
Fredericton (Nouveau-Brunswick)  E3B 9M7
Tél. : 506-459-7850
Courriel : Louise.Tardif5@gmail.com

 



« Retour


Modification : 2011-02-24